lundi 30 juin 2014

Chroniques shanghaiennes - Shanghai en vert


Shanghai est une ville tres urbanisée, débordante d'énergie et fatiguante. Elle est polluée - j'en ai déjà parlé à ma manière -  mais elle est aussi changeante, surprenante et déroutante. Bref, elle peut donner le tourni. Il faut savoir se ménager et trouver des lieux pour recharger ses batteries. 

En cherchant bien, j'ai fini par trouver un petit havre de paix verdoyant et silencieux (enfin presque !). 

La preuve en photos :



Lieu : Parc du Dong Jiao Compound, Long Dong Road, Pudong.

Et non loin de là ... un petit quartier très chinois le long d'un canal.


Partageons nos expériences pour mieux vivre notre expatriation.

samedi 28 juin 2014

Expatriation et écriture

 Expatriation et écriture
Expatriation et écriture

Aujourd'hui, je partage avec vous un billet que j'ai publié sur le blog de Writer Forever - mon site internet d'écrivain. Il s'intitule Les six bonnes raisons de vouloir se mettre sérieusement à l'écriture en expatriation. 

L'expatriation est une merveilleuse occasion de se réinventer, de s'extérioriser et de laisser parler sa créativité sous toutes ses formes. L'écriture est un moyen parmi beaucoup d'autres de le faire. Dans ce billet, j'explique pourquoi écrire permet de mieux vivre son expatriation

Je vous encourage à le lire que vous partiez vivre à l'étranger pour la première fois ou pour la énième. N'hésitez pas à me faire part de vos réactions en commentaires. 

Partageons nos expériences pour mieux vivre notre expatriation. 

lundi 12 mai 2014

Les deux roues à Shanghai

Des photos de deux roues et plus pour la route ... ;))

Version oeuvre d'art
Version recyclage
Version porte frigo
Et pour finir avec de jolies couleurs ...

En version fleuriste
Version fleuriste bis - parce que je la trouve jolie !
Photos de Véronique Martin-Place (merci de demander mon autorisation avant toute utilisation). 

Partageons nos expériences (et pourquoi pas nos photos) pour mieux vivre notre expatriation. 

jeudi 8 mai 2014

Ma rubrique Shanghai en famille dans Le Petit Journal


Le Petit Journal Shanghai a publié jeudi 1er mai 2014 ma rubrique Shanghai en famille. Ce mois-ci, je fais part de ma réflexion sur le choix d'une école à Shanghai et je donne quelques pistes pour choisir celle qui conviendra le mieux.

Merci de partager cet article sur les réseaux sociaux ainsi qu'auprès des personnes que cela pourrait intéresser. 

mercredi 30 avril 2014

Six bonnes raisons de faire ses courses en ligne à Shanghai avec Epermarket

Epermarket
[Ce billet n'est pas sponsorisé]

J’ai toujours eu horreur de faire les courses (alimentaires). À Shanghai, mon premier réflexe, après plusieurs tentatives au Carrefour du coin, a été de trouver la meilleure solution pour me faire livrer mes courses comme je le faisais à Chicago (avec Peapod) ou en France (avec Ooshop et Chronodrive). Apres différentes tentatives auprès de supermarchés en ligne locaux, mon choix s’est arrêté sur Epermarket et voilà pourquoi.


De nombreux produits de qualité

Outre le choix important de produits, ces derniers sont de très bonne qualité, y compris les produits frais (fruits et légumes, produits laitiers). On y trouve de nombreux produits importés français, américains, allemands, italiens, etc …, ce qui permet une réelle variété culinaire. C’est appréciable lorsqu’on fait au quotidien une cuisine familiale. Sur Epermarket, on trouve même des produits bios, halal et du sans gluten ! Bon à savoir, quand certains membres de la famille ont des régimes alimentaires spécifiques. 

Un site multilingue et toujours en amélioration

J’utilise ce site depuis novembre 2012. J’ai donc vu de nombreuses améliorations en tant qu’utilisatrice. Outre le fait que vous pouvez faire vos courses dans votre langue maternelle (anglais, français, allemand, chinois), le site est désormais optimisé pour que vous fassiez vos achats en cinq minutes chrono puisqu’il se rappelle de vos précédents achats et de vos produits favoris au fur et à mesure de vos commandes. Et comme, on achète en général toujours plus ou moins la même chose, le gain de temps est considérable. Enfin, si certains produits ne sont pas disponibles lors de votre commande, cela est clairement indiqué sur le site. 

La livraison

Les créneaux horaires de livraison sont pratiques et respectés : après-midi, fin de journée ou soirée. Si le livreur est en retard, vous en serez informé par SMS. Et il reste possible de changer son horaire de livraison si nécessaire. Ce que j’apprécie particulièrement, c’est d’être quasiment livré dans ma cuisine et de pas avoir à me battre avec les nombreuses portes, mes multiples sacs et mon caddie à roulettes ! Le livreur s’en charge. De plus, la livraison est gratuite au-delà de 200 RMB d’achat. Pour une famille avec deux enfants, on dépasse largement ce montant à tous les coups ! Finalement, si vous êtes hyper pressé(e) et que vous souhaitez être livre(e) le jour même, vous payerez 20 RMB de plus. 

Les prix et le paiement

Les prix sont les mêmes qu’en supermarché classique. Le paiement peut se faire en ligne ou au moment de la livraison en cash ou par carte. Autrement dit, vous vous évitez une corvée et tout ce qui fait la joie des courses en temps normal mais aussi la spécificité du shopping alimentaire en Chine : la queue, les bousculades, les regards envieux et curieux dans votre caddie rempli, la stupéfaction du client suivant et de la caissière quand ils constatent la note que vous avez à payer, etc…

Le recyclage des emballages

Enfin, ce que j’apprécie le plus, c’est qu’Epermarket soit un Green Eper. Fini les sacs plastiques à ne plus savoir quoi en faire ! Depuis janvier 2014, les courses sont livrées dans de grandes boîtes en carton. J’y recycle le papier, les bouteilles en plastique, en verre, les piles usagées, etc ... Quand mes courses sont livrées dans une nouvelle boîte, je remets au livreur l’ancienne avec tous mes emballages. Le tout part au recyclage. 

Offre promotionnelle

Vous avez envie d’essayer ? Alors rendez-vous vite sur le site Epermarket et profitez de cette offre exceptionnelle pour toute première commande quel que soit le montant que vous dépensez. Vous recevrez ces produits gratuits. Offre valable jusqu’au 31 mai 2014 et sur Shanghai (évidemment). 


Vous souhaitez réagir à ce billet ? Laissez un commentaire. 

Partageons nos expériences pour mieux vivre notre expatriation. 

lundi 28 avril 2014

Expat Forever a quatre ans : le bilan

Joyeux anniversaire Expat Forever

Eh oui, quatre ans déjà ! Le 28 avril 2010, je postais mon premier billet sur ce blog. Je ne savais pas alors où je mettais les pieds. Aujourd’hui, je ne regrette vraiment pas d’avoir sauté le pas. Voilà en quelques lignes pourquoi. 

Quatre ans de blogging, c’est beaucoup, surtout quand on sait que la durée de vie moyenne d’un blog est de trois à six mois ! Eh oui, bloguer, c’est du boulot, mine de rien ! Il faut être organisée, trouver des idées de billets, les écrire, les illustrer, etc … Désormais bloguer fait partie de ma vie quotidienne et j’y trouve toujours autant de plaisir. 

Je ne donnerai qu’un seul chiffre : 246. C’est le nombre billets que j’ai publié en quatre ans, celui-ci inclus, soit en moyenne un billet par semaine. Pour certains blogueurs, ce chiffre est ridicule – certains postent tous les jours voire plusieurs fois par jour. Personnellement ce rythme hebdomadaire me convient et me suffit amplement – et à mes lecteurs aussi, je crois !

Ce blog m’a permis d’échanger beaucoup avec la communauté expatriée, tous horizons confondus. Il m’a aussi permis de rencontrer virtuellement et dans la vraie vie des personnes qui aujourd’hui compte pour moi. Bloguer, ne signifie pas rester toute la journée derrière un écran. Tout dépend de ce que l’on en fait. Bloguer permet de se motiver, de se donner des objectifs, de les atteindre et de reprendre confiance en soi. Et en tant que conjoint accompagnateur, on a besoin de cela. Expat Forever a joué ce rôle pour moi, et je sais, grâce à certains commentaires qu’il a pu aider – à son niveau – certaines lectrices. 

Concrètement, Expat Forever m’a aussi permis d’écrire un livre, de faire des conférences sur l’expatriation, d’avoir une visibilité en ligne qui s’est traduite par un article dans le journal Le Monde en juin 2013. Ce n’était pas forcément l’objectif de départ. Non, vraiment pas. J’ai créé Expat Forever surtout pour partager mes expériences, faire comprendre que la vie de conjoint accompagnateur est une très belle aventure à vivre, mais qu’il y a aussi des défis (nombreux) à relever et à gagner. Ce n’est pas « paillettes et champagne » tous les jours. L’idée d’écrire Finding Your Feet In Chicago est venue en faisant ce blog, au gré des messages que je recevais et de mon envie toujours plus grande d’écrire et de partager ce que je savais sur l’expatriation en famille

En résumé, Expat Forever m’a beaucoup apporté et je ne regrette vraiment pas de l’avoir créé. Il m’a emmené sur des chemins inconnus que j’ai découverts avec plaisir et énergie, me rendant plus forte et plus déterminée que jamais. 

J’ai bien l’intention de continuer !

Vous hésitez à créer un blog en expatriation ? Dites-moi pourquoi et j’essaierai de vous convaincre ! 
Ou bien, vous avez créé un blog en expatriation. Alors, dites-moi ce qu’il vous a apporté en commentaire. 

Partageons nos expériences pour mieux vivre notre expatriation. 

Crédit pour la première illustration : Free Digital Photos.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...